mercredi 9 avril 2014


Pourquoi ce portrait de Bossuet ?
Ma foi, pour rien. Comme ça. Ou bien, si vous y tenez, parce qu'il a de l'allure. Parce qu'il irradie un mélange absolument unique de douceur et de majesté. Et parce que nous en sommes infiniment désertés. 

Malheureux que nous sommes !



1 commentaire:

  1. Merci Frédéric de nous rappeler avec une image la noblesse de l'art et la grandeur de l'episcopat....

    RépondreSupprimer