mardi 16 septembre 2014

Abus de faiblesse


Alain Juppé a récemment déclaré : « En tant que gaulliste, j'éprouve une allergie totale pour la culture, l'histoire du Front National qui est viscéralement anti-gaulliste ». Voilà comment l’UMP cherche à retenir son cœur électoral, constitué de personnes âgées attachées au Général de Gaulle. Il faut appeler les choses par leur nom. C’est de la crapulerie. Les argousins de l’UMP ressemblent à ces salopards qui font du porte-à-porte et, sous la pression psychologique voire la franche menace, extorquent à des petits vieux leurs dernières économies, en échange de casseroles en fer blanc ou de blousons de cuir en polyesther véritable. Monsieur Juppé, puisqu’il s’agit de lui, a-t-il encore une idée de ce qu’est le gaullisme ? A vrai dire, peu importe, les gens comme lui ont tout vendu, tout abdiqué, tout renié. Lui, comme les autres, a sans doute aussi vendu son cerveau. Le plus expédient est de rafraîchir la mémoire des électeurs, si Alzheimer n’a pas déjà gagné la partie. Le Gaullisme, pour l’essentiel, consiste en trois ou quatre points non négociables : l’indépendance nationale contre toutes les allégeances, l’autorité et la grandeur de l’Etat, la consultation référendaire, la défense de la France éternelle contre toutes les tentatives de division intérieure. La France éternelle, ce n’était pas un vain mot dans la bouche du Général. Relisons ces propos avant d’aller plus loin :

« C’est très bien qu’il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns. Ils montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu’elle a une vocation universelle. Mais à condition qu’ils restent une petite minorité. Sinon, la France ne serait plus la France. Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne. Qu’on ne se raconte pas d’histoire ! Les musulmans, vous êtes allés les voir ? Vous les avez regardés avec leurs turbans et leurs djellabas ? Vous voyez bien que ce ne sont pas des Français. Ceux qui prônent l’intégration ont une cervelle de colibri, même s’ils sont très savants. Essayez d’intégrer de l’huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d’un moment, ils se sépareront de nouveau. Les Arabes sont des Arabes, les Français sont des Français. Vous croyez que le corps français peut absorber dix millions de musulmans, qui demain seront vingt millions et après-demain quarante ? Si nous faisions l’intégration, si tous les Arabes et les Berbères d’Algérie étaient considérés comme Français, comment les empêcherez-vous de venir s’installer en métropole, alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé ? Mon village ne s’appellerait plus Colombey-les-Deux-Églises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées. »

Si les électeurs de l’UMP sont assez distraits pour ne pas voir que, point par point, les gens de l’UMP ont piétiné cet héritage, il n’y a plus rien à faire pour eux. Alain Juppé, puisqu’il s’agit de lui, a depuis trente ans non seulement approuvé mais activement promu l’abandon de notre souveraineté nationale au profit de l’Union Européenne, approuvé et activement promu la submersion de notre pays par une immigration de masse inassimilable, approuvé et activement promu la soumission totale de notre diplomatie aux directives de l’OTAN, approuvé enfin la honteuse forfaiture de Sarkozy qui a fait ratifier par un Parlement aux ordres un traité rejeté par référendum. Et, pour que le tableau soit complet, Monsieur Juppé ne manque pas une occasion de dire son hostilité au catholicisme et son soutien fervent à toutes les entreprises de destruction de la civilisation traditionnelle. A présent, le prétentieux Juppé estime que sa mission est de couvrir d’insultes le seul parti de France –le Front National- qui propose de rétablir la souveraineté nationale, de recourir au référendum, de restaurer la grandeur de l’Etat et de mettre un coup d’arrêt à l’immigration de masse qui est en train de détruire la France. Et pour que tout soit consommé, ce vendu péremptoire prétend qu’il accomplit cette basse besogne au nom du Gaullisme ! Quelle ignominie ! Pour ma part, il ne me paraît pas exagéré de penser que si le Général de Gaulle, de retour sur Terre, mettait la main sur toutes les canailles qui vendent la France et souillent son nom, il aurait l’œil sec le jour de leur exécution dans les fossés de Vincennes.


1 commentaire:

  1. C'est toujours curieux de voir des atlantistes se réclamer du gaullisme ...

    RépondreSupprimer