mardi 21 octobre 2014

Mort d'un pro-russe


Christophe de Margerie
(1951-2014)

Le patron du géant pétrolier Total désapprouvait fortement la politique anti-russe de l’OTAN et de ses vassaux européens. Il avait rencontré cet été, à Paris, le président de la Douma, Sergueï Narychkine, en contravention avec les directives américaines qui en faisaient une persona non grata sur le sol de l'Union Européenne. Il y a trois mois, il avait déclaré qu’il n’y a « aucune raison de payer le pétrole en dollars » (phrase qui tend à réduire l'espérance de vie des gens qui la prononcent). Il militait discrètement mais avec un poids considérable pour un désalignement progressif de l’Union européenne à l’égard des Etats-Unis.
Malheureusement, par un tragique concours de circonstances, un chasse-neige piloté par un ivrogne a percuté son avion la nuit dernière à Moscou. Il est mort sur le coup, ainsi que les trois hommes d'équipage. L'ivrogne n'a rien. On comprendrait que le successeur de Margerie soit anti-russe. En tout cas, cela ne m'étonnerait pas. C'est une affaire à suivre.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire