mercredi 7 octobre 2015

L'avenir sur une carte (derniers chiffres)

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

A ce rythme, on peut prévoir qu’en 2050 la population vivant en France comptera 30% de noirs africains et de maghrébins. Compte tenu des dynamiques territoriales en cours (formule du jargon sociologique pour dire « sauve-qui-peut général des blancs »), le pays sera divisé en zones ethniques homogènes, non pas sans doute à l’échelle des régions, mais peut-être à l’échelle de certains départements, et certainement au niveau des grandes conurbations (zones pavillonnaires blanches grandes comme des villes et grandes zones HLM immigrées de même taille). On peut imaginer que les centres des grandes villes seront les seules zones mixtes : elles seront peuplées de célibataires blancs et de leur large domesticité immigrée (« nouveaux services »), logée dans des HLM de centre-ville. Ces zones mixtes seront la vitrine idéologique du régime, présentant le visage riant d’une ville-monde, où des immigrés serviables et bien disciplinés travaillent dans la bonne humeur pour de jeunes cadres du tertiaire mondialisé. Au dehors, les immenses zones peuplées d’immigrées, grandes comme des villes, et parfois comme des départements, vivront sous un régime juridique spécial, au moins partiellement conforme à la charia. Tout existera en double : système scolaire, système de santé, etc. 
La France, ce sera l’Afrique du Sud dans les villes, l'hypocrisie en plus. Et pour le reste : le  Kosovo et la Serbie, en grand.


PS : cette carte vous permet aussi de comprendre la grande vogue des vacances en Bretagne (qui est devenue récemment la destination préférée des Français). Les gens, dont la plupart se trouvent en régime de double pensée, disent des choses du genre : "C'est calme, c'est préservé, c'est familial." Ah oui ? Préservé de quoi, exactement ? Du mauvais temps ?



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire