jeudi 1 octobre 2015

Le corps de qui ?



De toute évidence, ceci n'est pas le corps d'une femme enceinte. Mais alors, de qui est-ce le corps ? Ce que le Ministère de la Santé nomme une campagne d'information est tout simplement une campagne d'occultation de la vérité, à savoir que le foetus humain est... un être humain. Il faut savoir que les gardiens du désordre établi détestent par dessus tout que l'on montre des photographies de foetus. Ils hurlent alors de façon hystérique en disant que "c'est une honte". Pourquoi est-ce une honte? "Parce que cela culpabilise les femmes". Ils avouent donc l'essentiel : le fait se savoir exactement ce que l'on fait quand on pratique un avortement provoque un sentiment de culpabilité énorme chez l'être humain normalement constitué. Le programme d'action des pouvoirs publics s'en déduit automatiquement : il importe, par une propagande systématique, et par la suppression de toute possibilité de réfléchir (consultation préalable, délai de réflexion, autorisation des parents), d'empêcher la prise de conscience de la réalité. A la condition stricte de dissimuler la vérité, on pourra garder la conscience tranquille. Dans ce monde orwellien, c'est ce que l'on appelle une "campagne d'information". 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire